Mon choix se retrécit…

Mon reflex argentique étant au cachot, obsolète, à tel point que je préfère prendre des photos avec mon portable (!!!!!), je suis depuis pas mal de temps dans l’espoir d’un jour, pouvoir m’acheter un reflex numérique…

Mon choix se portait sur Canon depuis pas mal de temps, mais depuis quelques jours mon choix prend une tengeante…

En effet, mon argentique etant un Minolta, mes optiques (28-80 macro + 100-300) pourraient servir… et me permettre d’avoir un bon appareil pour moins cher, sans objectifs…

Et il semblerait que ce soit un très bon appareil :

   

Ergonomie :

Le Sony Alpha 100 (ou DSLR-A100) est le premier appareil reflex numérique conventionnel produit par la marque, après son rachat du secteur photo numérique de Konica Minolta. Du coup, l’Alpha affiche une ressemblance marquée avec le Dynax 5D.
Son boîtier est entièrement en polycarbonate noir recouvrant un châssis en métal. L’avant de la poignée est le seul endroit à recevoir une pièce en caoutchouc, affermissant la prise en main.En façade, de part et d’autre de la monture d’objectif, se trouvent trois commandes:
  • Le bouton de test de profondeur de champ en bas à gauche.
  • Le levier de déverrouillage de l’objectif.
  • Le commutateur AF/MF pour choisir d’utiliser l’autofocus ou la mise au point manuelle.
En haut de la poignée, dans une zone dont la finition polie diffère du reste du boîtier, est montée la molette de commande, placée juste devant le déclencheur.
Cette molette permet de changer la vitesse, le diaphragme ou de faire varier le couple vitesse diaphragme pour accéder au programme variable. De plus, en mode de lecture elle fait défiler les images.Le déclencheur est à double course, effectuant la mise au point et la mesure de lumière lorsqu’il est pressé à mi-course.En arrière se trouve le bouton d’entraînement permettant de choisir la cadence de capture:
Une pression sur ce bouton affiche sur le moniteur de l’Alpha une rangée de 6 options possibles:

  • Avance simple: une image est capturée à chaque pression sur le déclencheur.
  • Avance continue: l’appareil capture jusqu’à 5 images à la cadence de 6 i/s en format RAW et jusqu’à 2 images à 3 i/s en format RAW + JPEG. En format JPEG seul, la rafale est illimitée, sa cadence variant suivant la vitesse d’obturation.
  • Retardateur: il est possible de choisir un délai de 10 ou 2 secondes avec la prise de vue.
  • Bracketing en continu: l’appareil capture trois images en succession rapide une fois le déclencheur enfoncé, avec un écart d’exposition de ±1/3 EV ou ±2/3 EV.
  • Bracketing simple: cette option permet de capturer la séquence de bracketing avec une image à chaque pression sur le déclencheur (avec ±1/3 EV ou ±2/3 EV). Cela permet de faire du bracketing avec le flash, afin que celui-ci ait le temps de se recharger.
  • Bracketing de balance des blancs: l’appareil capture trois images en faisant varier le réglage du blanc par rapport à celui établi (±10 ou ±20 mired).

Sur la gauche, la molette de modes possède 11 positions donnant sur les différents modes de capture de l’Alpha:

Le mode Auto laisse l’Alpha choisir tous les paramètres d’exposition, ne demandant que de cadrer l’image. Néanmoins, tous restent modifiables par l’utilisateur s’il le désire.
P Le mode Programme laisse à l’appareil le soin d’établir le couple vitesse/diaphragme, laissant les autres réglages au choix du photographe. Mais il est possible d’utiliser la molette de commande pour faire varier la vitesse et l’ouverture afin de travailler la profondeur de champ ou plutôt le temps de pose, sans changer l’exposition.
A Le mode Priorité Diaphragme permet de choisir l’ouverture avec la molette de commande tandis que l’appareil se charge de la vitesse. Les diaphragmes disponibles varient suivant l’objectif employé.
S Le mode Priorité Vitesse permet d’établir le temps de pose avec la molette de commande pendant que l’appareil choisit l’ouverture adaptée. La plage de vitesses disponible va de 1/4000 à 30 secondes.
M Le mode Manuel permet de régler tous les paramètres de l’appareil manuellement. Par défaut, la molette de commande permet de changer la vitesse, mais en maintenant le bouton de compensation d’exposition enfoncé, elle contrôle le diaphragme. Dans ce mode, la pose B est aussi offerte.

Le groupe de programmes résultats suivants automatisent l’Alpha 100 afin de l’adapter à divers types de scènes:

Le mode Portrait Nocturne choisit une grande ouverture pour limiter la profondeur de champ, mais aussi une vitesse lente pour capturer l’arrière-plan, tandis que l’avant-plan — avec le sujet — est illuminé par le flash. Lorsque celui-ci est laissé fermé, ce mode est appelé Scène Nocturne.
Le mode Crépuscule choisit une faible ouverture pour maximiser la profondeur de champ. Le mode image est automatiquement réglé sur Coucher de soleil afin d’accentuer les couleurs chaudes.
Le mode Activités sportives utilise la plus haute vitesse possible afin d’immobiliser un mouvement rapide. L’autofocus fonctionne en permanence et la cadence passe automatiquement en rafale.
Le mode Macro utilise la vitesse la plus haute possible pour éviter le flou de bougé tout en essayant de conserver la plus petite ouverture possible.
Le mode Paysage utilise la plus petite ouverture possible afin de maximiser la profondeur de champ et le mode image Paysage est employé.
Le mode Portrait utilise une grande ouverture pour rendre flou l’arrière-plan afin que le sujet s’en détache. La mise au point est basée sur le collimateur AF central et le mode image Portrait est utilisé.
De l’autre côté du viseur, on trouve sur le dessus de l’Alpha 100 une molette de fonctions au centre de laquelle se trouve un bouton marqué Fn. En plaçant la molette dans une des positions, une pression sur le bouton Fn présente sur le moniteur les différents réglages possibles:

Cette position propose trois types de mesure de lumière:

  • Multizones sur 40 segments,
  • Pondérée centrale
  • Spot.
La seconde position permet de choisir le mode flash:

  • Auto
  • Forcé
  • Synchro deuxième rideau
  • Sans fil.

On peut également régler la compensation d’exposition au flash sur ±2 EV en incréments de 1/3 EV.

La troisième position offre d’abord le choix des collimateurs actifs pour la mise au point:

  • AF plage large,
  • AF centré
  • Choix libre du collimateur AF actif.

Ensuite, il est possible de choisir le mode de fonctionnement de l’autofocus:

  • Ponctuel,
  • Retouche manuelle du point,
  • AF automatique
  • AF continu.
Cette option présente les choix de sensibilité ISO: Auto (entre 100 et 800 ISO), 100, 200, 400, 800, 1600 ISO, Lo80 et Hi200. Ces deux dernières options sont destinées à la capture d’image Low Key et Hi Key.
Cette position permet de choisir le réglage du blanc: Auto, Préréglages (Jour, Ombre, Nuages, Tungstène, Fluorescent ou Flash. Il est possible d’affiner ces réglages sur ±3 valeurs, occasionnant une variation vers le rouge ou le bleu), température de couleurs (entre 2000 et 9900 Kelvin) ou encore de régler le blanc manuellement avec une surface blanche sous l’éclairage ambiant.
Cette option permet de changer la plage dynamique enregistrée par l’appareil et propose trois options:

  • Off: ne change pas la luminosité et le contraste.
  • D-R: optimise la luminosité et le contraste dans l’ensemble de l’image.
  • D-R+: optimise le contraste et les couleurs dans les zones claires et sombres des images. Il faut noter que la dernière option ne fonctionne que lorsque la mesure de lumière est de type multizone, que la sensibilité est inférieure à 400 ISO et n’est pas disponible en mode Manuel.
Cette option offre les modes couleur modifiant le traitement post-capture des images: Standard, Vivid, Portrait, Paysage, Coucher de soleil, Nocturne, Noir et Blanc et Adobe RGB. On peut ensuite affiner le profil choisi en modifiant la luminosité, le contraste et la netteté.

Sous cette molette, sur le dos de l’appareil à gauche du viseur, se trouve l’interrupteur principal de l’Alpha 100.

Le viseur optique couvre 95% de l’image photographiée et possède une molette de correction dioptrique, dépassant sur la droite de son oeilleton en caoutchouc souple.Dans le viseur, le dépoli offre une vision claire, comportant le cadre de la plage large AF, les 9 positions des collimateurs AF et le cercle délimitant la zone prise en compte par la mesure pondérée centrale. Les collimateurs AF actifs s’illuminent brièvement en rouge lorsque la mise au point est effectuée.
Juste sous la pupille de sortie du viseur se trouvent deux petites fenêtres. Il s’agit d’un capteur détectant la proximité du visage du photographe. Il permet de couper automatique tout affichage se trouvant sur le moniteur afin de ne pas gêner la visée. Il est possible de le désactiver dans le menu de personnalisation (voir la section Caractéristiques de notre test).Sous l’image se trouve un afficheur présentant un certain nombre de paramètres lorsque la cellule de l’appareil est active:
  • Correction d’exposition au flash
  • Témoin de charge du flash
  • Flash sans fil actif
  • Témoins de la synchro Haute Vitesse
  • Verrouillage AE
  • Témoin de mise au point
  • Vitesse
  • Ouverture
  • Échelle de compensation d’exposition
  • Espace libre sur la mémoire tampon
  • Avertisseur de risque de flou de bougé
  • Échelle de la stabilisation Super Steady Shot
Sur le dos de l’Alpha 100, des commandes externes sont organisées de part et d’autre du moniteur de 2.5 pouces de diagonale (6.3cm) composé de 230 000 pixels.
La colonne de gauche comprend quatre boutons dont les fonctions sont indiquées par des icônes blanches et bleues:

MENU La première touche présente le système de menu de l’Alpha 100, toujours le même quel que soit le mode actif (voir les sections Caractéristiques et Interface et Logiciel de notre test pour un descriptif détaillé des options qui s’y trouvent).
La seconde touche présente un écran d’information indiquant tous les paramètres actifs sur le moniteur en mode de capture. Une seconde pression passe à un affichage agrandi, pour une lecture plus rapide. Il faut par ailleurs noter que l’affichage change d’orientation en fonction de la façon dont on tient l’appareil (affichage en portrait des paramètres).
  En mode de lecture, une pression sur ce bouton supprime les quelques paramètres affichés en surimpression par défaut sur l’image revue. Une seconde pression présente les images sous forme d’index (9 par écrans).
Cette touche permet d’effacer une image indésirable présente sur le moniteur.
La touche du bas passe l’Alpha 100 en mode de lecture.

En haut du dos, sur la droite du viseur, se trouvent deux autres touches rondes:

Celle de gauche permet de faire une compensation d’exposition en mode de capture sur une plage de ±2 EV par incréments de 1/3 EV.Elle sert aussi pour changer l’ouverture (AV) en conjonction avec la molette de commande en mode Manuel.
En mode de lecture, elle permet de réduire l’agrandissement d’une image revue.
AEL En mode de capture, lorsque la touche de droite est maintenue enfoncée, l’exposition calculée est mémorisée et il est possible de recadrer l’image, tandis que l’autofocus reste fonctionnel.
SLOW SYNC En mode Programme et Priorité Diaphragme, cette touche permet d’utiliser le flash en synchro lente tout en conservant l’exposition mesurée avec l’éclairage ambiant.
En mode de lecture, elle permet d’agrandir une image revue jusqu’à 12X. Le degré d’agrandissement est mémorisé et si une image est revue par la suite, elle sera présentée avec le même grossissement.

Les dernières commandes externes de l’Alpha 100 se trouvent plus bas, sur la droite du moniteur. La commande circulaire dont les quatre directions sont indiquées par des flèches assure le déplacement du collimateur AF actif sur les 9 positions visibles dans le viseur en mode de capture, la navigation dans les différents menus ainsi que le défilé des images en mode de lecture, ou encore le déplacement dans une image agrandie.

Au centre de la commande, la touche AF permet d’effectuer la mise au point, sans solliciter le déclencheur.Par ailleurs, en mode de lecture, la direction du haut change l’affichage de l’image revue, la présentant en vignette sur la gauche du moniteur avec un histogramme illustrant la distribution de la luminosité en dessous, et ses paramètres de capture sur la droite.La direction du bas permet quant à elle de changer l’orientation des images de 90° vers la gauche et vers la droite.
Enfin, tout en bas se trouve le commutateur de la stabilisation Super Steady Shot basée sur l’oscillation du capteur CCD pour contrer les mouvements involontaires du photographe.
L’Alpha 100 est pourvu d’un flash intégré à ouverture manuelle. Il a un nombre guide de 12m (39.3′) à 100 ISO. Par ailleurs, l’Alpha 100 hérite des Konica Minolta la griffe porte flash propriétaire.
Son design est différent du standard trouvé sur les appareils des autres marques, non seulement au niveau des contacts mais aussi de sa géométrie. Seuls les flashes de marque Sony (HVL-F56M, HVL-F36M ou Macro Twin Flash Kit HVL-MT24AM) sont compatibles avec cette monture, ou les flashes de marque Konica Minolta conçus pour les Dynax.







L’ergonomie globale de l’Alpha 100 est plutôt bonne, comme on peut généralement s’y attendre avec un reflex. Par contre, certains détails sont assez déroutants au premier abord: la molette de commande, par exemple, qui est positionnée devant le déclencheur, demande un temps pour s’y habituer. Le bouton de test de profondeur de champ est assez bas et il est difficile de l’actionner sans relâcher la prise en main. Néanmoins, l’usage d’une molette de fonction offrant un accès rapide à un certain nombre de paramètres cruciaux est excellent

Caractéristiques :

Sony équipe l’Alpha 100 d’un capteur CCD au format APS-C, autrement dit mesurant 23.6 x 15.8mm. Il est composé de 10.8 millions de pixels dont 10.2 sont effectifs, délivrant une taille d’image maximale de 3872 x 2592 pixels. Trois tailles d’image sont offertes:

  • 10M: 3872 x 2592 pixels
  • 5.6M: 2896 x 1936 pixels
  • 2.5M: 1920 x 1280 pixels

Chacune de ces tailles d’image peuvent être enregistrées en format JPEG avec une compression fine, appliquant la plus faible compression et produisant la meilleure qualité d’image, ou standard avec un taux de compression plus élevé permettant d’enregistrer plus d’images.

Par ailleurs, il est aussi possible d’enregistrer les images en format RAW, avec ou sans copie en format JPEG (10M Fine). Les fichiers en format RAW propriétaire ont une extension .ARW et contiennent les informations brutes provenant du capteur CCD, sans traitement post-capture, bien que les réglages de l’appareil fassent partie des informations enregistrées. Le logiciel Image Data Converter SR fourni avec l’Alpha 100 permet d’interpréter ces fichiers par la suite, afin de les enregistrer en formats plus courants.

Le CCD de l’Alpha 100 possède une sensibilité nominale de 100 ISO, qu’il est possible de pousser à 200, 400, 800 et 1600 ISO. Un réglage Auto est aussi prévu, laissant l’appareil faire du gain si nécessaire suivant les conditions lumineuses.Par ailleurs, deux réglages supplémentaires sont offerts pour des conditions de prises de vues spécifiques:

  • Lo80: ce réglage est prévu pour la capture d’images d’ambiance sombre (Low Key), afin d’éviter une perte de détails dans les ombres.
  • Hi200: cette option est adaptée pour la capture d’images claires (High Key) afin de garder des détails dans les hautes lumières.
L’Alpha 100 possède une monture d’objectif de type Minolta A lui permettant de recevoir les optiques Sony (certaines étant à l’origine conçues par Minolta).Il est possible d’acheter l’Alpha 100 boîtier seul ou en kit avec un ou deux objectifs. Les objectifs du kit sont un zoom SAL 18-70 mm F3.5-5.6 et un zoom SAL 75-300 mm F4.5-5.6.
La plage des vitesses dont dispose l’Alpha 100 s’étend de 1/4000 de seconde à 30 secondes, avec en plus l’option de la pose B illimitée (4 heures maximum environ avec une batterie fraîchement chargée) en mode Manuel. Il est recommandé d’utiliser la télécommande optionnelle (RM-S1AM) pour se servir de la pose B. Toutes les images capturées avec une seconde de pose ou plus reçoivent le traitement de réduction de bruit, mais ce système peut être coupé dans le menu si désiré.En plus des options modifiables avec les commandes se trouvant sur le corps de l’appareil et avec la molette de fonctions, un certain nombre de paramètres sont relégués dans le système de menu de l’Alpha 100. Celui-ci reste identique, quel que soit le mode de capture ou de lecture actif. Il est divisé en quatre sections, libellées en haut d’écran par des onglets comportant une icône.La première section correspond au menu d’enregistrement et contient les options suivantes occupant deux écrans:
  • Taille d’image: offre le choix des trois tailles d’image mentionnées ci-dessus.
  • Qualité: permet de choisir le format RAW, RAW + JPEG ou un des deux niveaux de compression JPEG, Fine ou Standard.
  • Lecture inst.: cette option permet de choisir le temps d’affichage d’une image sur le moniteur après sa capture (2, 5 ou 10 secondes ou Désactivé).
  • Réduct. bruit: permet d’activer ou de désactiver le système de réduction du bruit.
  • Dém. ocul. AF: pour régler le capteur de proximité de l’oculaire afin que l’appareil fasse automatiquement la mise au point et calcule l’exposition lorsque l’appareil est porté à l’oeil. Cette option consomme plus d’énergie.
  • Yeux rouges: offre le choix d’activer ou couper la réduction d’yeux rouges basée sur l’émission de pré-éclairs.
  • Commande flash sert à sélectionner le mode de calcul de l’exposition avec le flash:
    • Flash ADI: le flash émet un éclair afin que l’appareil détermine l’intensité nécessaire en tenant compte de la distance du sujet.
    • Pré-éclair TTL: l’exposition est calculée d’après la lumière de l’éclair réfléchie par le sujet, mais l’information de distance n’est pas prise en compte.
  • Flash défaut: cette fonction décide si le flash se trouve en mode Auto, c’est -à-dire ne se déclenchant pas forcément, ou Forcé lorsqu’il est ouvert en mode Auto, Programme ou dans un des programmes résultats.
  • Ordre fourch.: permet de choisir l’ordre de capture des images avec le bracketing (0/-/+ ou -/0/+).
  • Réinitialis.: repasse toutes les fonctions principales de l’appareil à leur valeur par défaut.

La seconde section du menu contient les options liées à la lecture des images. Elles sont réparties sur deux écrans:

  • Effacer: pour supprimer les images indésirables, une à la fois, toutes d’un coup ou toutes celles qui ont été marquées dans l’affichage index.
  • Formater: formate le support mémoire, supprimant tous les fichiers qui se trouvent sur la carte.
  • Protéger: pour verrouiller les images afin qu’elles ne puissent être effacées involontairement. Il est aussi possible de toutes les marquer d’un coup, ou d’annuler la protection de façon globale.
  • Format index permet de choisir le nombre d’images de l’affichage en index: 16, 9 ou 4 images ou encore 6 images contenues dans des dossiers créés sur la carte, le haut de l’écran comportant en onglets les noms de fichiers.
  • Diaporama: présente les images qui se trouvent sur la carte mémoire en défilé automatique, avec un intervalle de 5 secondes entre elles.
  • Réglage DPOF: permet de marquer les images (toutes celles qui se trouvent en mémoire, ou celles spécifiées dans l’index) pour une impression ultérieure. Cette option propose trois sous-options:
    • Imprimer date: incruste la date de capture dans les images lors de l’impression.
    • Imprimer index: pour l’impression automatique de planches index des images.
    • Annuler imp.: annule tous les ordres d’impression existants.

La troisième section du menu contient les options de personnalisation:

  • Régl. priorité: permet de choisir si le déclencheur fonctionne ou non lorsque la mise au point n’est pas confirmée.
  • Touche verr. AF: lors de l’utilisation d’un objectif pourvu d’une touche de mise au point (AF), il est possible de lui attribuer la fonction de testeur de profondeur de champ.
  • Touche AEL permet de choisir le comportement de la touche AEL se trouvant sur le boîtier:
    • AE maintien: conserve la mesure de lumière en maintenant la pression sur la touche.
    • AE App/Relâ: fait fonctionner la touche comme un interrupteur, une pression conservant la mesure, la suivante la libérant.
    • Spot AE Maintien: en pressant sur la touche, l’appareil effectue temporairement la mesure de lumière spot et conserve cette valeur.
    • Spot AE App/Relâ: fonctionne comme un interrupteur de la conservation de mesure de lumière spot.
  • Rég. sél. mode permet de choisir le mode de fonctionnement de la molette de commande:
    • Vit. obturat.: la molette change la vitesse en mode Manuel et varie l’exposition en mode Programme Variable avec l’incrémentation de la vitesse.
    • Ouverture: la molette contrôle l’ouverture en mode Manuel et varie l’exposition en mode Programme Variable par valeurs de diaphragme.
  • Régl. cor. expo.: pour choisir si la compensation d’exposition a un effet sur l’intensité du flash ou non (elle ne se fait sinon que sur l’ouverture, la vitesse et la sensibilité).
  • Illuminateur AF: pour activer ou couper la lampe d’assistance AF s’allumant lorsque les conditions d’éclairage ne sont pas suffisantes pour que l’autofocus fonctionne correctement.
  • Ver. déclench.: pour choisir si l’appareil déclenche ou non en cas d’absence de carte mémoire.
  • Ver. déclench.: pour choisir si l’appareil déclenche ou non en cas d’absence d’objectif.
  • Régl. zone AF: pour changer le temps durant lequel le collimateur AF actif s’illumine dans le viseur une fois la mise au point faite (0.3, 0.6 seconde ou pas d’affichage).
  • Affich. monit.: pour choisir si le détecteur de proximité se trouvant sous le viseur coupe l’écran ou non.
  • Affich. enr.: pour choisir si les informations présentées sur le moniteur pivotent ou non en fonction de l’orientation de l’appareil.
  • Affich. lect.: pour choisir si les images revues changent d’orientation ou non en fonction de la façon dont elles ont été cadrées (paysage ou portrait).
L’Alpha 100 possède un slot de type CompactFlash type I & II, ce qui le rend aussi compatible avec les Microdrive. Il est livré avec un adaptateur CF/Memory Stick Duo (AD-MSCF1) afin de le rendre compatible avec le support mémoire traditionnel de la marque Sony. Le logement de la carte se trouve dans le flanc droit de l’appareil, derrière une porte solide qu’il faut coulisser en arrière avant de la rabattre vers l’avant. Dans ce même compartiment se trouve une prise faisant office de port USB (2.0 High Speed) et de sortie Vidéo (NTSC ou PAL). La fonction de cette prise est déterminée par le câble qui y est branché.A titre indicatif, le tableau suivant donne les capacités obtenues avec une carte CompactFlash de 2 Go optionnelle:
  Format
Taille d’image Standard Fin RAW + JPEG RAW
10M: 3872 x 2592 pixels 755 485 103 132
5.6M: 2896 x 1936 pixels 1279 838
2.5M: 1920 x 1280 pixels 2523 1734
En bas sur la droite du dos de l’appareil figure une prise, protégée par une couverture en plastique souple pivotant pour être dégagée. Il s’agit de la prise pour la télécommande optionnelle (RM-S1AM), accessoire nécessaire pour utiliser la pose B par exemple.
L’Alpha 100 est alimenté par une batterie Lithium-Ion (NP-FM55H) qui se loge dans sa poignée, derrière une porte s’ouvrant dans la semelle de l’appareil. Un chargeur (BC-VM10) est livré dans le kit, prenant environ 4 heures pour effectuer la recharge complète d’une batterie épuisée.En bas du flanc gauche de l’appareil, une autre prise permet d’y brancher un adaptateur optionnel pour alimenter l’appareil sur le secteur. Ce transformateur fait aussi office de chargeur pour deux batteries (AC-VQ900AM) supplémentaires, elles aussi optionnelles.
   
   

Et des avis + que positifs :

par exemple :

Superbes images, stabilisation très efficace (photos à main levée jusqu’au 1/5 s), qualité de fabrication, ergonomie des commandes (sauf la touche de pdc), viseur lumineux, objectif de kit d’excellente facture (le meilleur des objectifs de kit selon toutes les reviews). Excellent !!!

Ne lui manque que la tropicalisation pour atteindre la perfection.

En plus, et compte tenu de l’importance des optiques c’est essentiel, il dispose d’un parc d’objectifs minolta d’occasion gigantesque permettant d’excellentes affaires pour des caillous de très bonne qualité.

Je le recommande à tout photographe, et particulièrement aux débutants qui trouveront très rapidement leurs marques (plus vite que, pour l’exemple, sur un K10D, excellent appareil mais plus tourné vers le semi-professionnel). J’utilise le sony alpha 100 depuis plus d’un an, il a plus de 25 000 photos au compteur et j’en suis toujours super satisfait.

Pour finir, le top, associer cet excellent reflex avec le non moins excellent objectif Sony 16-80 zeiss. Piqué à toutes les ouvertures, que du bonheur.

~ par morphinechoco sur septembre 9, 2007.

2 Réponses to “Mon choix se retrécit…”

  1. Allez, prends celui-là ! Un peu de diversité dans le monde des reflex numériques que diable !

  2. erf mon frère me tanne pour un D40 je ne sais plus…😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :